LOCALES 2022 : MAMADOU SALIF SOW APPELLE A DES ÉLECTIONS APAISÉES, TRANSPARENTES ET DÉMOCRATIQUES

En direction de la campagne électorale qui  démarre le 8 janvier prochain,  le leader du parti  Ensemble pour le Sénégal  (PEPS) Mamadou Salif Sow  a jugé nécessaire de réunir ses mandataires et les  candidats de  sa coalition  non pas  pour peaufiner des stratégies à adopter  mais pour les sensibiliser  sur la conduite à tenir face à la recrudescence de la violence et ce à quelques jours des locales de 2022 .

Les séries de manifestations violentes constatées ces derniers temps  inquiètent les sénégalais dans leur grande majorité .Les politiciens également ne sont pas insensibles à cette situation du moins pour Mamadou salif Sow le président du parti (PEPS)  qui a convoqué ses mandataires et candidats pour échanger avec  eux  sur la question  et les sensibiliser sur la   conduite à tenir pour éviter les cas de violences. Selon Idrissa Baldé le porte  parole national de la coalition «  And liguey sunu gokh » le président a initié cette rencontre pour emmener nos candidats  et mandataires à travailler dans la paix et la quiétude sur le terrain   «, Nous allons vers des  élections dans quelques jours , aussi le président Mamadou Salif Sow  a  lancé un appel solennel à ses candidats, ses mandataires  et  mêmes aux autres acteurs   politiques à œuvrer pour la paix  . il demande  beaucoup plus de stabilité  de calme et de sérénité  pour  que les gens  puisse aller aux élections en toute tranquillité  et que ce soit des élections transparentes et démocratiques » A –t-il dit Avant de poursuivre « Le leader du parti Ensemble pour le Sénégal  a en outre exhorté ses  mandataires et candidats  à descendre sur le terrain pour sensibiliser leurs parents afin  qu’ils puissent s’éloigner de la violence sous toutes ses formes . Nous avons assisté à beaucoup de manifestations qui ont causé des morts, c’est  le cas à  Rufisque, les manifestations dans les  universités. Sur le terrain des manifestations ce sont les jeunes qu’on retrouve, c’est pourquoi ils doivent être sensibilisés. » A en croire Idrissa Baldé, le message a été bien compris par l’ensemble des candidats et des  mandataires.  Pour rappel la coalition « And ligey sunu gokh »  est la dernière née  des coalitions et  compte 88 candidats   à travers le pays

Babacar Diouf 

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: