Ouassadou : lutte contre la  migration des enfants 

Le comité transfrontalier pour la protection de l’enfant (CTPE ) à pied d’œuvre

Enda jeunesse action  de Vélingara a organisé une rencontre transfrontalière ce jeudi à Ouassadou Objectif : partager avec les autorités  administratives    de Pakour au  Sénégal  de et celles de  Pirada  en ( Guinée Bissau )  le plan d’action   du comité transfrontalier pour la protection   de l’enfant  (CTPE )  qui sera déroulé à  travers  les deux pays et essentiellement  centré sur la lutte contre la migration des enfants de la Guinée au Sénégal ou vice versa. La  rencontre a eu lieu en présence des  sous préfets de Pakour et de Pirada en Guinée Bissau , des forces de défenses et de sécurités et du représentant de Enda Jeunesse Action

Mis sur pied le mois de juin dernier avec l’appui d’ Enda jeunesse action  Vélingara,  le comité transfrontalier de la protection de l ‘enfant (CTPE ) s’est engagé dans la lutte contre la migration des enfants  Aussi   un plan d’action a été élaboré par le comité pour mieux identifier tous  les enfants en transit entre les deux pays que sont la Guinée Bissau et le Sénégal  afin  de les orienter .Ainsi , pour partager ce plan d’action avec les autorités des deux pays, Enda jeunesse  action a jugé nécessaire d’organiser  une rencontre transfrontalière. Selon le président du CTPE  Amadou Korka Sow ,  cette réunion d’aujourd’hui a toute son importance car nous permettant d’’ échanger et de partager avec les  autorités des deux pays  « Nous remercions vivement Enda jeunesse action qui nous a permis  de  dérouler des actions sur le terrain et de  mettre  en place des cellules d’alerte et de veille dans les  villages frontaliers . Cependant, nous   sollicitons  auprès   des autorités   des deux pays un accompagnement   à l’image d’Enda et  aux  autres organisations  des deux pays qui s’activent dans le domaine de la protection  des enfants. Nous  demandons aussi aux autorités  la reconnaissance juridique  du comité afin qu’il puisse mener à bien son travail sans entrave à travers les différentes  localités frontalières  » A laissé entendre Mr Sow  Cette rencontre initiée  par Enda jeunesse action  a répondu  l’attente des organisateurs «    La rencontre a été riche d’enseignements.  Nous avons enregistré la participation du sous préfet de Pakour , le sous préfet de Pirada , la police frontalière des deux pays  , la gendarmerie et la police des frontières   Les échanges sont été fructueux les autorités ont beaucoup insisté  sur les comités  de protection  au niveau communautaire en interpellant  les structures qui  les accompagnent  ces communautés  pour  que ces  cadres soient  des cadres  populations qui  prennent en charge tous les problèmes des enfants » A dit Mr Coulibaly de Enda jeunesse Action basé à Dakar  .  Le sous préfet de Pakour Oumar Thiam a remercié Enda Jeunesse Action pour l’organisation de cette  journée de réflexion et  souhaite  que  les actions planifiées  soient réalisées afin qu’il y ait des   résultats probants  dans la lutte contre la migration des enfants .

Babacar Diouf 

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: