Vélingara : les jeunes panafricains et du mouvement FRAPP France dégage listent les maux dont souffre le département

Les jeunes panafricains du département de Vélingara et du mouvement FRAPP  France dégage   ont organisé une conférence  de presse hier dimanche à l’hôtel Najla de la commune de Vélingara sur le thème : les problèmes socio –économiques et sociopolitiques du département de Vélingara. La rencontre a eu lieu en présence des coordonnateurs des 14 communes et d’autres mouvements citoyens.

 Les mouvements : jeunes panafricains et FRAPP France dégage du département de Vélingara se sont donnés rendez vous hier dimanche à l’ hôtel Najla de la commune de Vélingara.  Une rencontre qui entre dans le cadre d’un plan d’action   qu’ils sont en train de dérouler. Pour cette première activité, les  jeunes  ont  organisé une conférence de presse  dont le thème porte sur  les problèmes socioéconomiques et sociopolitiques  du département de Vélingara. Ainsi durant deux tours et demi horloge , les jeunes ont passé  en revu les multiples problèmes qui assaillent le département de Vélingara ; des problèmes qui ont pour noms :  mal gouvernance,  manque d’ électricité , d’infrastructures  routières et  sanitaires …… Selon  Youssouf  Thiané Baldé coordonnateur général  des jeunes  panafricains  de la région de Kolda  et coordonnateur départemental du mouvement France  dégage à Vélingara , la situation est aberrante et préoccupante  dans cette partie du pays « ,  Les coordonateurs communaux  se sont tous  focalisés sur  le marché de manda douane et le marche de Diaobé  qui font entrer des milliards dans les caisses de l’Etat  et jusqu’ ‘a  maintenant le département n’ est   pas servi ;   il y’a un manque d’électricité et  d’infrastructures routières  , s’y greffe  la mal gouvernance  la population ne parvient pas à  voir l’importance de ces deux marchés » S’est –t-il offusqué Avant de poursuivre  «  Nous allons nous rendre auprès des 14  municipalités pour exiger le budget voté pour les  populations et  savoir où est passé notre argent » A –t-il souligné Ces jeunes  comptent organiser  dans les semaines à venir  une caravane de sensibilisation sur les inscriptions sur les listes électorales ,   un sit in à Kounkané et une visite au niveau des différents loumas .

Babacar Diouf 

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: