Vélingara : sécurité routière et code de la route

40 conducteurs de moto-taxis formés

40 conducteurs de moto –taxi de la commune de Vélingara ont bénéficié samedi dernier d’une formation  sur la sécurité routière et le code de  la route. Une initiative du centre conseil  pour adolescent de Vélingara (CCA)  en partenariat avec la RADDHO

 A l’origine de plusieurs accidents de la circulation  dans la commune de Vélingara ces derniers temps, les conducteurs de moto taxis n’ont aucune connaissance sur le code de la route encore moins sur la sécurité routière. Une situation inquiétante qui a poussé le  centre conseil adolescent (CCA)  et la  Rencontre africaine des droits de l ‘homme (RADDHO) à unir  leurs forces pour juguler ce mal. C’est dans ce cadre que s’inscrit la session de  formation d’une journée  organisée  à l’intention  de 40 conducteurs de moto- taxis. Selon Amadou Dieye Sow coordonnateur de la RADDHO, animateur de l’activité, ils ont réuni les conducteurs de moto- taxi pour partager avec eux  un certain nombre de  points liés à la  sécurité routière et au  code de la route «  Nous avons constaté que dans la commune de Vélingara il y’ a un déficit notoire d’infrastructures routières et les tableaux de signalisation sont presque inexistantes. Tout est concentré au centre ville avec les bâtiments administratifs, le marché ..tout cela  crée une situation de congestion à l’intérieur de la ville et  qui fait que la circulation pose un  problème »  A –t-il dit Avant de poursuivre «  Et quand on parle de sécurité routière ,c’est que la chaussée est dégagée et les tableaux de signalisation  existent  et qu’on demande aux conducteurs de respecter ces éléments  L’ autre fait,  c’est que les conducteurs ne maîtrisent pas le code de la route , ils ne peuvent pas lire les signalisations . Il fallait qu’on discute avec eux pour mettre le doigt sur les accidents qui ont été constatés et qui pour  90%  relèvent du conducteur.  Nous avons demandé à la mairie de faire des efforts pour augmenter les panneaux de signalisations » Les conducteurs de moto taxi ont vivement remercié les organisateurs de l’ atelier « Nous pensons que cette formation vient à son heure et que nous  essayerons  à notre tour de la mettre en pratique pour réduire le nombre  d’ accidents »

Babacar Diouf 

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: