SANDIGUI BALDE: Il n’ya aucun texte qui interdit ma candidature à la présidence de l’ORCAV”

“Comme vous l’avez constaté les travaux n’ont pas abouti parce qu’il y a une partie qui s’est sentie dans une position de faiblesse. Donc je suis là avec le Président de l’ODCAV de Médina Yéro Foulah et l’ensemble des délégués de Médina Yéro Foulah sauf un qui est candidat comme moi. Lui c’est le président de l’ODCAV de Kolda donc tous les délégués de Kolda sont avec moi. Ce qui fait que nous sommes largement majoritaires. Mais l’autre partie se sentant en position de faiblesse n’a pas souhaité que les travaux continuent et a préféré mettre fin aux travaux. Une assemblée générale qui devait être constituée de 33 délégués les 22 sont avec moi. Sur un comité directeur de 21 personnes nous avons les 13 qui sont avec moi”.

“Je suis un républicain. Donc je me plierai à tous les textes qui invaliderait ma candidature. S’il y a un texte ou un document qui fait que je ne peux pas présenter ma candidature au poste de président de l’ORCAV de Kolda je me plierai à cette injonction. Mais jusqu’à moment où je parle je défie quiconque. Il n’y a aucun texte. Même le superviseur de l’AG envoyé par l’ONCAV l’a réaffirmé dans la salle pour dire qu’il n’y a aucun texte qui interdit ma candidature. L’Inspecteur régional des sports a abondé dans le même sens en disant qu’à son niveau il ne détient aucun texte m’interdisant de porter ma candidature. Maintenant les gens sont entrés dans d’autres considérations en parlant d’éthique et de morale”.

“Depuis combien d’années l’ONCAV est dirigé par la même personne. Et les gens ne parlent pas de rotation. Depuis quand la présidence de l’ONCAV est venue au niveau des régions. Je pense qu’on doit être sérieux. Il ne s’agit pas de rotation. Il s’agit de compétences. Si vous avez sur trois départements vous avez les deux départements on ne peut pas avoir l’unanimité mais on est largement majoritaire”.

“Nous avons cherché à arrondir les angles et à rassembler tout le monde autour de l’essentiel. Nous allons continuer à travailler en ce sens.”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :